Radio Ndeke Luka souffle sa quatorzième bougie ce jeudi 27 mars

jeudi 27 mars 2014 15:32

Radio Ndeke Luka souffle sa quatorzième bougie ce jeudi 27 mars
Il y a 14 ans, aujourd’hui, Radio Ndeke Luka (RNL), « l’oiseau de bon augure » diffusait sa première émission en République Centrafricaine (RCA). Elle venait de succéder à Radio Minurca, la radio de la Mission des Nations Unies en République Centrafricaine, qui avait cessé d’émettre le 1er février 2000.

Fondée sur les principes et les valeurs de la Fondation Hirondelle, RNL a su s’imposer comme le média national de référence. Elle joue un rôle positif dans le pays à travers ses différents programmes notamment Patara, les Matins de Ndeke Luka, Mossékatitude, Club de la Presse et autres.

Toutes les émissions sont axées sur la paix, les droits humains, la jeunesse, la promotion de la femme, le développement, la santé et la bonne gouvernance. RNL jouit ainsi d’une large audience dans le pays, avec près de 340.000 auditeurs, pour la seule ville de Bangui.

Malgré les pressions des régimes qui se sont succédés à la tête de la  Centrafrique et les attaques multiformes dont elle fait l’objet, RNL a su garder son professionnalisme et sa ligne éditoriale qui est celle de promouvoir la paix, le développement en privilégiant l’impartialité dans le traitement des informations.

Radio Ndeke Luka émet sur 100.9 FM, 24 heures sur 24, et en ondes courtes sur l’ensemble du pays. Elle dispose également d’un site web : www.radiondekeluka.org.

La ministre de la Communication et de la réconciliation nationale, Antoinette Montaigne Moussa salue le travail réalisé par cette radio de proximité. Elle a fait part de son appréciation jeudi matin lors de son passage à la radio.

« Je suis frappée par la qualité du travail qui est fait dans cette station », a indiqué la ministre, exhortant RNL à aller de l’avant.  « Si en plus (ndlr : de ses programmes actuels), RNL lance une émission dédiée à la réconciliation, on pourrait demander aux auditeurs de la radio de faire des propositions (d’activités) réconciliation, et de montrer ce qu’ils ont eu à faire dans ce sens ».

Le travail de RNL est aussi apprécié par les ONGs centrafricaines. « RNL fait son travail dans le sens de la déontologie d’une radio. Cela fait la fierté de la RCA et du monde des médias. Nous l’encourageons à continuer dans ce sens », a déclaré Gervais Lakosso, au nom de la société civile.

Gervais Lakosso a salué une radio qui tend son micro à tout le monde, sans discrimination, dans le respect de la diversité et de la démocratie.