Les projets de la Fondation Hirondelle

jeudi 25 février 2010 18:51

La Fondation Hirondelle : notre mission et nos activités

Website : www.hirondelle.org

La Fondation Hirondelle, Médias pour la paix et la dignité humaine, est une organisation suisse de journalistes créée en 1995 qui met en place, soutient ou opère des médias indépendants dans les zones de crise, ainsi que dans des situations de transition ou post-conflit.  Partout où ils sont mis en place, ces médias suppléent au manque d’information, contribuent à la dissipation des rumeurs, et luttent contre les effets de la propagande. Des efforts particuliers sont apportés lors des périodes électorales pour une couverture professionnelle, équitable et responsable de ces processus, avec notamment la diffusion d’émissions de débats sur les enjeux principaux aux niveaux national et local.  La Fondation Hirondelle est une des rares organisations dans le monde qui jouisse d’une telle expérience.

La volonté de diffuser un journalisme de qualité, à travers des programmes radio variés, permet chaque jour à des millions d’auditeurs de découvrir la réalité de leurs pays, de se faire leurs propres opinions et surtout de se faire entendre. En offrant de l’information crédible et impartiale, la Fondation Hirondelle aide à la reconstruction, au maintien de la paix et à l’édification de sociétés citoyennes.

Les projets de la Fondation Hirondelle facilitent également le dialogue entre les zones rurales et urbaines. Il ne s’agit ni de stations exclusivement basées dans la capitale qui diffusent les informations nationales vers l’intérieur du pays, ni de stations rurales destinées aux communautés locales, mais d’un mélange dynamique de ces deux modèles, pour informer et donner la parole à l’ensemble des auditeurs et des citoyens à travers le pays. Les sujets qui sont discutés à l’antenne sont ceux qui font l’actualité, ceux dont les gens parlent entre eux, avec leurs familles, leurs voisins, leurs amis. Ainsi, en République démocratique du Congo, l’émission « Dialogue entre congolais », tous les soirs, est l’un des programmes les plus populaires de Radio Okapi car il se consacre aux grands sujets du moment, ceux qui préoccupent l’ensemble de la population.

Autre objectif : que les médias créés deviennent des références, et des entreprises médiatiques performantes, qui se développent progressivement pour devenir, le moment venu, viables et autonomes, notamment sur un plan financier. Des stratégies sont ainsi développées dans tous les projets pour diversifier les sources de financements et stabiliser le fonctionnement économique des médias.

Les projets de la Fondation Hirondelle jouent enfin un rôle de leadership et de moteur pour le développement des médias locaux. D’abord, en diffusant des informations vérifiées sur des sujets parfois sensibles dont les autres médias n’osent pas parler. Surtout, en établissant des standards qualitatifs élevés, aussi bien en matière journalistique, technique, que de management. Par l’effet de la concurrence, mais aussi des échanges d’expériences que la Fondation Hirondelle s’emploie à mettre en place localement, les autres médias sont ainsi incités à suivre cette voie, professionnelle, éthique, rigoureuse et, finalement, économiquement performante.  La Fondation Hirondelle emploie une équipe de 14 personnes à son siège, à Lausanne,  et un total de  250 employés et contractants à travers le monde. Son budget annuel s’élève à 10 millions de francs suisses. La Fondation Hirondelle est soutenue par les gouvernements suivants: France, Irlande, Allemagne, Luxembourg, Suède, Suisse, Royaume-Uni, ainsi que la Commission Européenne et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).



Agence de Presse Hirondelle - Tanzanie

Website www.hirondellenews.com

L’agence de presse Hirondelle à Arusha (Tanzanie) couvre l’actualité des procédures judiciaires liées au génocide de 1994 au Rwanda. Il s’agit des travaux du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), les procès suivis par les instances judiciaires nationales et les tribunaux communautaires –gacaca- du Rwanda. L’agence Hirondelle, implantée depuis 1997, reste la seule agence de presse couvrant intégralement les procès en quatre langues : anglais, français, kiswahili et kinyarwanda. Plus de 15 000 dépêches constituent la mémoire de ce difficile travail de justice et de réconciliation. 1050 abonnés –médias internationaux, agences de presse, universités, ONGs, et particuliers reçoivent quotidiennement les dernières évolutions des procès. Les dépêches sont également mises en ligne
sur le site internet www.hirondellenews.org. Une compilation hebdomadaire des activités est également disponible en audio pour être diffusée par des stations de radio.


L’agence offre ponctuellement à des dizaines de journalistes africains l’opportunité de suivre une formation sur la justice internationale et le reportage juridique.

L’agence de Presse Hirondelle s’articule autour d’une équipe internationale réunissant des journalistes venant du Rwanda, de Tanzanie et d’Europe. L’équipe comprend trois journalistes et une administratrice établis à Arusha, travaillant sous une coordination locale ; une rédactrice-traductrice basée aux Etats-Unis pour la version anglaise ; des correspondants locaux à temps partiel à Kigali (Rwanda) ; quatre correspondants internationaux basés à La Haye (Pays-Bas), Bruxelles (Belgique), Paris (France) et Montréal (Canada) ; et une traductrice basé à Nairobi pour la version en kinyarwanda. Le budget annuel pour 2009 s’élève à environ 400 000 CHF.


Radio Okapi – République Démocratique du Congo
Website : www.radiookapi.net


Radio Okapi est la radio des Nations Unies au Congo, gérée en partenariat avec la Fondation Hirondelle. Elle émet 24 heures sur 24, sept jours sur sept, en FM dans les principales villes de la République démocratique du Congo. C’est le média de référence en RDC, celui dont la couverture nationale est la plus large, avec environ 20 millions d’auditeurs par jour, soit le tiers de la population congolaise. Des études d’audience sont réalisées chaque année depuis 2004 par l’Institut de sondage français IMMAR. Elles indiquent qu’Okapi est la radio la plus écoutée dans la plupart des grandes villes du pays, et le premier média national, dont les auditeurs apprécient la rigueur et l’objectivité. Sa diffusion est assurée par 59 émetteurs FM, dont 31 propres et 28 radios partenaires équipées par la Fondation Hirondelle. Avec son programme sur ondes courtes, diffusé depuis l’Afrique du Sud, Radio Okapi couvre, une heure par jour, la totalité du territoire congolais. Le site de la radio, www.radiookapi.net, est aujourd’hui le premier site d’information sur la RDC, recevant en moyenne plus de 400'000 visites par mois. Les programmes de Radio Okapi sont diffusés en cinq langues : français, lingala, swahili, tshiluba et kikongo, et comprennent des bulletins d’informations quotidiens et des magazines, des émissions hebdomadaires interactives consacrées à la politique, la santé, l'éducation, la justice, les Droits de l’Homme, et de la musique.


Radio Okapi représente un modèle de professionnalisme, de rigueur et d’éthique, qui a aussi pour mission de tirer vers le haut l’ensemble du paysage médiatique congolais, en développant notamment des partenariats avec les radios associatives.

Radio Okapi emploie près de 250 personnes sur l’ensemble du pays, journalistes, animateurs, techniciens, cadres et collaborateurs (employés Nations Unies et Fondation Hirondelle). Le budget annuel de la Fondation Hirondelle pour Radio Okapi est de plus de 4 millions USDollars. Il est financé en 2010 par les gouvernements britannique, suédois, belge, allemand et suisse, ainsi que par OSISA (Open Society Institute for Southern Africa). La Mission de l’Organisation des Nations Unies en RDC (MONUC) apporte une contribution importante au fonctionnement du projet, notamment la mise à disposition de locaux sécurisés, des apports en matériel technique, les moyens de télécommunications nécessaires et des ressources humaines.

Radio Okapi a démarré ses premières émissions le 25 février 2002, à Kinshasa, Goma et Kisangani, en même temps que débutaient à Sun City, en Afrique du Sud, les sessions du Dialogue Inter-Congolais. Dans le cadre du partenariat entre les Nations Unies et la Fondation Hirondelle, une réflexion commune a été amorcée pour mettre en place progressivement un modèle radiophonique susceptible de perdurer dans le paysage médiatique congolais, après le départ de la MONUC.


Cotton Tree News – Sierra Leone

Website www.cottontreenews.org

Cotton Tree News (CTN) est un service d’information et d’actualité indépendant lancé en 2007 au Fourah Bay College en partenariat avec le département de communication de masse de l’Université de Sierra Leone. Chaque jour six heures de programmes de CTN, dont la majorité en direct, sont diffusées sur 18 fréquences aux heures de grande écoute. Les Sierra-Léonais peuvent écouter les programmes de CTN en FM sur la radio de l’ONU et sur Radio Mount Aureol, en ondes courtes, dans tout le pays sur 10 radios communautaires qui reprennent ses programmes transmis par satellite et sur Internet (www.cottontreenews.org).

Cotton Tree News (CTN) constitue une approche unique en terme d’amélioration des médias dans un environnement postconflictuel. Unique car c’est le premier exemple d’un partenariat entre un organisme à but non lucratif et une grande université d’Afrique occidentale visant à transformer la station de radio d’un campus universitaire en un centre national de formation journalistique d’excellence. En même temps, CTN s’efforce de combler un lourd déficit d’information dans le pays. L’équipe de 45 journalistes et d’étudiants volontaires apprend à travailler dans une salle de rédaction et un studio moderne installés par la Fondation Hirondelle dans le département de communication de masse du Fourah Bay College.

Le nom “Cotton Tree News (CTN)” a été choisi en allusion à l’immense arbre de cette espèce se trouvant au centre de la capitale Freetown et qui est révéré depuis longtemps comme lieu où les gens se réunissent pour débattre des problèmes importants.

Le financement est assuré par UE, l’Allemagne et l’Ireland pour la deuxième phase des opérations (2009-2010)


Miraya FM - Soudan

Website : www.mirayafm.org


Miraya, radio de la mission des Nations Unies au Soudan (MINUS), en partenariat avec la Fondation Hirondelle, émet 24h/24 et 7 jours/7 depuis Khartoum et Juba, au nord et sud Soudan respectivement.Les émissions en anglais, arabe simple et en arabe classiquesont diffusés depuis juin 2006 en FM au sud Soudan (15 émetteurs).Miraya est aujourd'hui en ondes courtes (6 heures par jour), en direct sur NileSat et en streaming audio sur www.mirayafm.org.

La dernière étude média effectuée au sud Soudan en décembre 2008 (par Education Development Centre) indique que Miraya est la station de référence pour environ 80 % des sondés.


Le nom "Miraya" ("miroir" en arabe) a été choisi pour refléter les réalités du nord et du sud Soudan après la signature de l'accord de paix global en janvier 2005.


Une quinzaine d'expatriés encadrent le personnel de Miraya composé de 100 journalistes, présentateurs et techniciens Soudanais.
En 2009, le budget Fondation Hirondelle de la radio s'élevait à près de 3 millions de francs suisses. Le financement a été assurée par l'Allemagne, la Suède et la Suisse.

 

Star radio - Libéria

Website : www.starradio.org.lr

STAR radio a été créée en 1997 par la Fondation Hirondelle. Fermée 3 ans plus tard par le dictateur Charles Taylor, STAR radio a rouvert en 2005, reprenant sa mission de production d’une information indépendante et rigoureuse, diffusée à l’échelle nationale et dans les principales langues du pays, servant d’outil de reconstruction de la citoyenneté dans un pays sorti ravagé de la guerre civile. La mission de STAR radio reste vitale dans le cadre de la démocratie libérienne toujours fragile, d’une économie encore sous-développée et des enjeux politiques et sociaux futurs, dont les élections de 2011. Les émissions de STAR radio couvrent tous les aspects de la vie quotidienne au Libéria, offrant un lieu d’information, de dialogue, de débat et de suivi démocratique de la responsabilité des autorités envers les citoyens. Depuis le 1er janvier 2008, STAR radio a été entièrement transférée à l’équipe libérienne. La Fondation Hirondelle lui a apporté un savoir en management lui permettant de gagner progressivement en autonomie financière également. De 2007 à 2008, la part de revenus propres de STAR radio a passé de 13% à près de 30% de son budget. Un soutien financier extérieur reste néanmoins nécessaire. La Fondation Hirondelle garde des liens étroits avec STAR radio et l’appuie dans ses démarches.