RCA : Quatre femmes dans le nouveau bureau de l’Assemblée Nationale

vendredi 10 mars 2017 14:01

RCA : Quatre femmes dans le nouveau bureau de l’Assemblée Nationale
Conformément à la Constitution et au Règlement Intérieur de l’Assemblée Nationale, le bureau du parlement a été mis en place ce vendredi. L’effectif passe de 11 à 15 personnes. Six parlementaires ont fait leur entrée dont quatre femmes. Deux députés ne font plus partie de la nouvelle équipe.

Le vote s’est déroulé à bulletin secret et dans une parfaite harmonie. Le bureau se présente de la manière suivante : Aurélien Simplice Zingas, du groupe parlementaire « chemin de l’espérance » garde son porte feuille de premier vice président au détriment de Steve Koba de « cœur uni », l’autre groupe parlementaire. Thimoléon Mbaïkoua maintient sa place de 2eme vice président contre l'honorable Bindala Kundro. La 3eme vice-présidence est confiée à Ernest Mézidio au détriment de Davy Yama. Gina Michelle Sanzé, occupe le poste de 4eme vice-présidente.

Maxime Bondjo, est élu 1er questeur suivi de Issa Marc 2eme laissant la 3eme   place à Bernadette Mbolou.

Le secrétariat est piloté par Bernard Dillah en remplacement de Bernadette Souanizi désormais 3eme secrétaire. Michel Kpingo, prend la place de 2eme secrétaire.

Sall Karim Sédar, Aristide Goundissa, Ghislain Gaël Yago, et Alime Aziza Soumaine, sont respectivement premier, deuxième, troisième et quatrième membre de ce bureau.

Le parlement dans son vote a accordé une importance à la parité. « Nous avons voté la loi sur la parité, nous montrons aux autres institutions que nous mettons en application les textes », s’est réjouit Gina Michelle Sanzé, 4eme vice-présidente. « J’incite les autres à en faire autant pour qu’il ait plus de femmes représentées dans les instances de prise de décision », a-t-elle souhaité.

Il faut rappeler que parmi les 11 membres du bureau sortant figurait une seule femme. Le nouveau en compte 4.

La priorité de Gina Michelle Sanzé, « c’est de travailler avec le service financier afin de voir faire l’état des lieux pour qu’ensemble nous trouvions un terrain d’entente ».

Sorti du bureau, Davy Yama veut que la nouvelle équipe conduise à bon port la destinée des Centrafricains. « Je souhaite bon vent à celles et ceux qui viennent d’être élu et que l’Assemblée réussisse sa mission dans l’intérêt supérieur de la nation », a-t-il indiqué.

Selon le règlement intérieur de l'assemblée nationale, en dehors du président, les 14 autres postes doivent être renouvelés chaque année. Le président ne peut être relevé de ces fonctions sauf par motion de destitution voté par trois tiers des députés.