RCA : un nouveau gouvernement diversement apprécié

mercredi 13 septembre 2017 13:24

RCA : un nouveau gouvernement diversement apprécié
Au lendemain de la publication de la liste des nouveaux membres du gouvernement Sarandji, les réactions se multiplient aussi bien dans la classe politique que dans la rue.

 « C’est un gouvernement d’intellectuels et le Président a vu en eux une certaine capacité de servir la République », déclare un centrafricain interrogé par RNL alors qu’un autre parle de « gouvernement de mendiants, pas dynamique composé des mêmes qui sont restés ».  Aussi dans le lot des réactions, celle d’un autre banguissois qui dénonce une équipe composée majoritairement d’hommes. « Ce nouveau gouvernement n’a pas respecté le principe de parité et c’est de l’injustice. On devrait également faire honneur aux femmes centrafricaines », note un centrafricain tandis qu’un autre de s’inquiéter du fait que « ceux qui ont porté les armes et qui ont tué les centrafricains puissent en faire partie ».

Alors que le premier ministre Simplice Mathieu Sarandji se dit « satisfait de la nomination des nouveaux membres de son équipe » qualifié par lui-même de « gouvernement de diversité régionale répondant à la vision du Président de la République, Faustin Archange Touadéra », Joseph Bendounga, président du parti MDREC avance un autre son de cloche.  « On s’attendait à un remaniement chirurgical pour corriger les erreurs de la première décision du Chef de l’Etat de nommer Simplice Mathieu Sarandji, premier ministre  il n’en est pas le cas », a-t-il indiqué.

Il a par ailleurs dénoncé l’entrée au gouvernement des ex-combattants prenant au mot le Chef de l’Etat qui, selon lui, avait rassuré « qu’il ne ferait jamais entré dans son gouvernement des rebelles l’a fait ».

Considérant que « l’actuelle équipe de 34 personnes est de trop car justifiée par le besoin de compenser des gens », M. Bendounga indique que  « 23 ministres, c’est suffisant pour un pays qui ne produit rien et qui ne vit que grâce à la générosité de la communauté internationale ».

Annoncé dans son discours du 13 aout 2017, le remaniement ministériel est intervenu ce 12 septembre. Il comprend 34 ministres dont 5 femmes.