RCA : Trois morts, des blessés et des maisons incendiées proche de Bouar

dimanche 10 septembre 2017 15:50

RCA : Trois morts, des blessés et des maisons incendiées proche de Bouar
Une incursion des hommes armés, identifiés comme étant des éléments de 3R du général Sidiki au village Vacap à 30 kilomètres de Bouar (préfectures de la Nana Mambéré) le 9 septembre 2017, a occasionné des pertes en vie humaine. Les envahisseurs ont également incendié des habitations.

« Tout a commencé le 8 septembre aux alentours de 10 heures quand les éléments de 3R ont fait irruption dans ce village. Ils ont massacré, tué et incendié des dizaines de maisons. Je suis arrivé sur les lieux pour constater les dégâts commis. Le bilan fait état de trois morts côté population civile et des blessés transférés à l’hôpital de Béninga », a relaté le Révérend père de l’église orthodoxe, Bernard Siloualé Zibongo.

« J’ai regretté le comportement du contingent bangladais de la Minusca qui a contribué au scandale dans ce village à cause de leur passivité », a-t-il souligné.

Contacté par Radio Ndeke Luka, le porte-parole de la Minusca, Vladimir Monteiro, affirme ne pas disposer de nouvelles de cette agression.

 « Je n’ai pas d’information par rapport à cette attaque. Je voudrais exclure toute contribution du contingent bangladais aux côtés des rebelles » promettant mener des investigations. Pour Vladimir Monteiro, les casques bleus « ne se mettront jamais aux côtés des éléments qui s’en prennent aux populations civiles » mentionnant que ceux-ci travaillent dans le strict respect du mandat défini par le Conseil de sécurité des Nations-Unies.

La localité s’est vidée de ses habitants, dont une bonne partie dans la brousse. Pour l'instant une accalmie règne et aucune force n'est présente à Vacap.