Radio Ndeke Luka a changé sa grille de programme ce lundi 16 octobre : Écouter l'interview de Marc Vuillermoz

Bocaranga : pillage à grande échelle, 6 quartiers et des ONG concernées

lundi 9 octobre 2017 13:46

Bocaranga : pillage à grande échelle, 6 quartiers et des ONG concernées
Trois organisations internationales : Cordaid, DRC et Word Vision ont été pillées par les éléments de 3R mis en débande par la force onusienne samedi 7 octobre 2017. Beaucoup de maisons de particuliers ont également été saccagées. Plusieurs biens ont été emportés deux jours après le départ forcé des rebelles de 3R.

« Trois ONG, Cordaid, DRC et Word Vision, ont été systématiquement vidées. La population a aussi fait les frais. Six quartiers de Bocaranga ont été mis à sac », a indiqué un habitant joint par Radio Ndeke Luka.

D’après nos informations, les soldats onusiens ont pu retrouver quelques effets. Ce lundi 8 octobre, les autorités locales ont été invitées à les réceptionner. « Les biens arrêtés aux mains des hommes de 3R ont été remis officiellement par le contingent rwandais à la population civile en présence du maire, des chefs de quartier et du commandant de brigade de gendarmerie », a témoigné un autre habitant de Bocaranga.

Pour le moment : « un calme relatif règne mais la situation est sous contrôle », a fait savoir la même source. Certaines personnes, réfugiées sur les sites de la Minusca et de l’église catholique, sont rentrées à domicile. Mais l’inquiétude persiste toujours dans les esprits.

Bangassou : le presbytère de Tokoyo dévalisé

Le domicile de l’abbé Alain Blaise Bissialo, curé de la paroisse Christ Roi de Tokoyo de Bangassou dans le Mbomou, a été visé samedi après-midi par des hommes en arme. Deux véhicules, trois motocyclettes, un ordinateur et un poste téléviseur ont été emportés, sans qu’il y ait de victimes. Des éléments d’auto-défense, assimilés aux Antibalaka, seraient pointés du doigt.

D’après nos sources, le vol s’était produit au moment où l’abbé Bissialo avait rendu visite à son évêque. La nouvelle de ce maraudage s’est répandue comme une traînée de poudre et a provoqué une consternation au sein de la population. L’abbé Alain Blaise Bissialo est le président du Comité de médiation du Mbomou.

Le 1er octobre 2017, plusieurs commerces avaient été pillés malgré les multiples patrouilles des casques bleus basés à Bangassou.