ActualitésÉconomie

Trois nouvelles bétaillères pour relancer de la SEGA

L’heure est à la relance des activités au niveau de la Société d’état de gestion des abattoirs (SEGA). Les trois nouvelles bétaillères remises à la SEGA par le Ministère du Développement Rural seront mises bientôt à la disposition des bouchers de Bangui pour leur approvisionnement en bétail.

Le directeur général de la SEGA, Docteur Patrick Ningata-Ndjita, explique que les efforts du gouvernement ont permis d’avoir ces camions de transports de bétails. « Depuis le 5 décembre 2013, la SEGA a cessé de fonctionner parce qu’il n’existait plus de marché à bétail. Touchée, la ministre en charge du Développement Rural, Marie Noëlle Andet-Koyara, a affecté ces camions bétaillères afin de permettre aux bouchers d’approvisionner la ville de Bangui en viande de bœuf », a indiqué Patrick Ningata-Ndjita. 

Le directeur général de la société, Docteur Patrick Ningata-Ndjita, s’est entretenu mercredi avec une quarantaine de bouchers sur les modalités d’acheminement des bœufs du point d’achat à l’abattoir de Bangui.

« La tâche sera difficile. Il s’agira pour la SEGA d’aller dans les villes de province, en concertation avec les bouchers et les commerçants à bétail, chercher du bétail pour la consommation des habitants de la ville de Bangui et ses environs », a dit le directeur général.

Selon Dr Ningata-Ndjita, les prix du transport seront fixés en fonction du kilométrage.

Joseph Fadès Ndjéndi, l’un des bouchers, salue l’initiative, car selon lui, les bouchers ont beaucoup souffert pendant cette crise, « Nous sommes d’accord parce que les bouchers qui vont quitter Bangui pour aller dans l’arrière-pays seront sécurisés. La délégation aura à sa disposition des militaires pour assurer leur sécurité ».

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères