ActualitésÉconomie

Plus de 47 milliards de francs CFA pour le programme d’urgence

La Banque mondiale vient d’accorder à la Centrafrique 100 millions de dollars soit plus de 47 milliards de francs CFA dans le cadre du programme d’urgence pour l’année 2014. Cette institution financière veut appuyer les efforts des autorités de la transition à relancer l’économie et les institutions publiques.

Les responsables de la Banque Mondiale se sont entretenus avec la ministre centrafricaine de l’Economie, du Plan et de la Coopération internationale, chargé des pôles de développement, Florence Limbio, ce lundi 30 juin à Bangui.

« Je suis ici pour faire le point avec le gouvernement sur le programme d’urgence de la Banque mondiale qui est un programme de 100 millions de dollars pour l’année 2014, discuter les priorités pour l’année prochaine, voir comment la Banque mondiale peut appuyer le gouvernement ? Comment aider la transition ? Comment relancer l’économie nationale  », a indiqué Gregor Binkert, directeur des opérations basé à Yaoundé, à l’issue de l’entretien de la délégation avec Florence Limbio.

« On a des programmes pour appuyer des communautés, des groupes vulnérables. On a fait le point sur l’appui budgétaire que la Banque mondiale compte apporter dans le cadre du paiement de salaire, commencé mercredi dernier », a poursuivi Gregor Binkert, précisant que la Banque mondiale compte apporter une assistance particulière aux différentes couches sociales touchées par la crise en Centrafrique.
 
La mission de consultations de la Banque mondiale qui séjourne depuis samedi en République centrafricaine, prend fin le 01 juillet 2014.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères