ActualitésÉconomie

La BAD soutient la transition à hauteur de 11 milliards F CFA

La Banque africaine de développement (BAD) s’engage à soutenir les efforts des autorités de la transition. Le gouvernement d’André Nzapayéké et la BAD ont signée ce mercredi deux conventions d’une enveloppe de 11 milliards de  francs CFA. La signature de ces accords s’inscrit dans le cadre du programme d’urgence d’appui de sortie de crise et à la reprise économique.

Le directeur des pays en transition de la Banque africaine de développement (BAD), Sibry Tapsoba, explique que « la BAD approuvé une stratégie intérimaire pour la République centrafricaine et  vient concrétiser la mise en œuvre à travers ces deux accords d’à peu près plus de 11 milliards de francs CFA. Ces fonds vont permettre de payer les salaires, de remettre l’Etat en fonction et de relancer l’économie nationale ».
 
Le ministre des Finances et du budget, Rémy Yakoro, présente les différentes lignes qui vont bénéficier de cette somme, « Une partie sera destinée à l’Agence nationale des élections (ANE) pour préparer les élections, une partie servira au règlement des salaires et une partie au redéploiement de l’administration dans les provinces, au paiement des vacations des enseignants du supérieur et du fondamental. Le gouvernement va aussi apurer les arriérées intérieures commerciaux (paiement des dettes des fournisseurs) ».
 
La ministre de l’Economie, du plan et de la coopération internationale Florence Limbio, se réjouit de ces accords. « La BAD souhaite nous aider vite. L’enveloppe sera versée d’un trait. Le montant nous permettra de répondre à certaines urgences ainsi qu’aux dépenses régaliennes de l’Etat ».

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères