ActualitésÉconomie

L'Autorité Nationale des Elections appuyée par la France

La France vient d'accorder ce 3 septembre 2015 à l'Autorité Nationale des Elections (ANE) une aide budgétaire de 2.000.000 euros soit environs 1.200.000.000 francs CFA. La convention de décaissement a été paraphée par le ministre centrafricain des Finances et du Budget, Assane Abdallah Kadre, le Chargé d'Affaires de l'ambassade de France à Bangui, Romain Billome, le président de l'Autorité Nationale Elections (ANE), Dieudonné Kombo-Yaya, les représentants de l'Agence Française de Développement (AFD), du PNUD et de la Mission onusienne en Centrafrique, Minusca.

Le ministre Assane Abdallah Kadre explique les démarches qui ont abouti au décaissement de cette tranche de financement.

« En début d'année lorsque nous avons adopté le budget, la France nous avait accordé 6.000.000 d'euros (3.900.000.000 F CFA). Lors de mon passager au Trésor Français à Paris, j'ai demandé qu'il puisse racler les fonds du tiroir pour m'aider parce que les 6.000.000 d'euros ne sont pas suffisants. Deux mois après, ils m'ont appelé pour me dire que finalement ils ont accepté d'augmenter de 2.000.000 d'euros (1.200.000.000 F CFA) ».

L'enveloppe va permettre à l'institution chargée de l'organisation des élections présidentielle et législatives en République Centrafricaine de résoudre les problèmes qui se posent au niveau de la réalisation des opérations électorales.

« Avec ces 2.000.000 d'euros, nous sommes passés de 6.000.000 à 8.000.000 euros (5.200.000.000 F CFA). Dans le budget nous avons inscrit 1.250.000.000 F CFA pour appuyer le processus électoral. Donc les 2.000.000 euros sont affectés directement aux opérations électorales », a précisé le ministre des Finances.

La signature de la convention de décaissement permet en même temps d'être conforme aux procédures et de suivre les dépenses qui doivent être prises en compte par rapport aux 2.000.000 euros.

Photo: Dieudonné Kombo-Yaya, président de l'ANE

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères