COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ActualitésÉducation

Des sourds-muets dans la rue à Bangui

La circulation routière a été perturbée ce 18 octobre 2012 sur l’Avenue Benz-vi, située dans le 5ème arrondissement de la ville de Bangui par les élèves sourds-muets en colère. Ils sont ainsi à leur 2ème jour de grève pour contester la décision de la direction de leur école, qui leur demande de retourner dans leur famille respective, car la formation n’a qu’un cycle allant du CI au CM II.

Les mécontents ont, par la même occasion, dénoncé une répartition non seulement inégale, mais familiale des bourses par leur directeur. Ils ont d’ailleurs exigé le départ de ce dernier.

« Nous ne savons à quel saint nous vouer. Pourquoi regagner nos familles ? Et pourtant, le règlement de notre école nous autorise à poursuivre nos études dans d’autres filières professionnelles pour notre réinsertion sociale. Ce que nous dénonçons le plus, c’est la gestion opaque de cette école par notre directeur. Pour preuve, il vient d’octroyer une bourse américaine à sa propre fille au détriment de nous autres », ont indiqué à Radio Ndeke Luka certains élèves sourds-muets.

Pour Benjamin Grékoye, notable du quartier qui abrite cette école, « la revendication des mécontents est légitime. Le gouvernement devrait tout mettre en œuvre pour répondre à leurs attentes. Une manière de faire respecter le droit à l’éducation sur son territoire ».

Radio Ndeke Luka attend la réaction des autorités de cette école pour leur version des faits.

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères