ActualitésÉducation

Démarrage des épreuves écrites du Brevet de Collège 2012-2013.

 

Au total sept (7) centres d’examens ont accueilli ce mardi les candidats de la capitale. Globalement les épreuves se déroulent dans la sérénité et le taux d’absence est faible selon les présidents des différents centres retenus.

Sylvestre KETEGUIA, président du centre numéro 4, basé au Lycée Marie Jeanne Caron, explique que les dispositions pédagogiques sont prises pour permettre le déroulement de ces épreuves.

« Très tôt ce matin, les élèves étaient là, les surveillants également. A partir de 7 heures, les surveillants ont procédé à l’identification des candidats. Les épreuves écrites proprement dites ont été lancées à 8 heures en commençant par l’épreuve d’orthographe. Il y a eu quelques cas d’absence, mais globalement les candidats ont répondu présent à l’appel. Aucun incident n’est encore signalé depuis le démarrage. Nous ne souhaitons pas qu’il y ait des incidents qui perturbent le bon déroulement des épreuves ».

Bonaventure NGOUBA-MASSA, le chef de secrétariat du centre numéro 4 fait savoir que pour gagner du temps et être dans le délai, une stratégie a été mise en place.

« C’est depuis le samedi que nous avons pris des dispositions par rapport au numéro inscrits sur les tables-bancs. Pour nous permettre de gagner du temps, nous avons mis en place une stratégie c’est-à-dire que nous avons mobilisé tous les correcteurs pour la dictée et après chacun va repartir dans sa commission pour l’anglais, le français et autres. Après la codification des copies de la dictée, les correcteurs vont se mettre à l’œuvre ».

Ces examens vont s’achever ce mardi.

A Boali dans l’Ombella M’Poko, sur 101 candidats inscrits 73 se sont présentés ce mardi 5 août pour les épreuves écrites du Brevet de Collège.

Un autre examen qui se déroule également ce mardi à Bangui, c’est le Certificat d’Etudes du Fondamental 1 (CEF1). Le CEF1 est un diplôme qui sanctionne la fin du cycle des Etudes Primaires.

Horty KPEFIO est la présidente du Centre d’examen numéro 1, l’Ecole Saint François. Selon la présidente, les épreuves du CEF1 se déroulent à merveille et la correction est immédiate. Seulement, elle déplore les cas d’absences enregistrés dans ce centre.

« Au niveau du centre numéro 1 de la circonscription de Bangui Application regroupant les Ecoles Saint François A, Saint François B et Saint François Privé, les épreuves se sont bien déroulées. Les corrections se font au fur et à mesure que les épreuves sont composées et les relevés de note sont immédiats. Sur les 930 inscrits, on n’a totalisé un fort taux d’absence. Environ 300 candidats n’ont pas pris part à la composition. Seulement, aucun incident n’est encore signalé. Les élèves finissent les épreuves écrites ce mardi. Nous allons continuer au niveau du secrétariat avec le relevé pour délibérer et remettre les résultats au directeur des écoles ».

A Berberati dans la Mambéré Kadéï, deux centres d’examen ont reçu ce mardi, 1776 élèves en fin de cycle au fondamental 1, candidats aux épreuves écrites du Certificat d’Etudes du Fondamental 1. Au centre numéro 1 à l’Ecole Préfectorale, les épreuves ont connu un retard. Selon le président dudit centre Jérémie GUIDIMO, il y a eu un décalage entre les numéros des candidats sur la liste et ceux inscrits sur les tables-bancs. A cela s’ajoute le taux élevé d’absence des candidats.

C’était la semaine dernière que les candidats au concours d’entrée en 6ème ont composé sur l’ensemble du territoire national.

 

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères