ActualitésÉducation

Berberati : des explosifs paralysent l’école Sainte Anne

La découverte d’explosifs sur la passerelle qui mène à l’école primaire Sainte Anne à l’ouest de la ville de Berbérati. Le chef de secteur scolaire, Valère Yina, explique que l’occupation d’un des bâtiments scolaires par les déplacés internes empêche également cette reprise.

Pour contourner ces deux difficultés, l’association des parents d’élèves de l’école propose de déplacer ceux dont les classes sont occupées dans une autre salle même si cela voudra dire que garçons et filles seront dans la même salle.

En ce qui concerne la sécurité, le capitaine de la force africaine, Misca basée à l’évêché de Berberati, rassure que des mesures de sécurité vont être prises pour assurer la bonne reprise du programme pédagogique à l’école Sainte Anne.

Peu d’enfants ont déjà repris le chemin de cette école, et pour un des administrateurs, il faudra du temps pour normaliser le taux de fréquentation scolaire.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères