ActualitésÉducation

Trois ouvrages à l’actif d’un universitaire Centrafricain

Le professeur d’université, Georgette Florence Koyt Déballé, a présenté vendredi à Bangui trois nouvelles œuvres qu’elle vient de publier dans la littérature centrafricaine d’expression française. ‘‘Ravages’’, ‘‘Lexique bilingue illustré Sango Français, Français Sango’’ et ‘‘C’est la vie’’ sont les titres de ces trois œuvres.

Les ouvrages précités mettent en relief la vie politique en République Centrafricaine et les violences souvent commises à l’endroit des femmes dans le pays. Ces œuvres ont été présentées au centre d’une conférence-débat qu’elle a animé en collaboration avec les universitaires à l’amphithéâtre Alphonse Blagué de l’université de Bangui.

Georgette Florence Koyt Déballé a de plus porté son regard sur les femmes et filles victimes d’agression sexuelle et qui souvent sont délaissées pour compte.

«  Depuis longtemps, j’ai l’habitude de créer des histoires. Un jour j’ai commencé à réfléchir à ce que je deviendrais dans la vie. Je me suis dis, pourquoi je garde ces histoires. J’ai alors commencé à compiler ces histoires  en édition locale. Pour les éditer, j’ai présenté celui que je vous ai présenté aujourd’hui qui est la collection des nouvelles sur les destructions faites par le comportement sexuel. Lorsqu’on voit le comportement sexuel des gens, le comportement débridé fait des ravages dans la vie des gens, des victimes, des familles et on n’en par le pas. Les femmes et filles violées sont traumatisées à vie. Personne ne les soigne, personne ne les protège », a déclaré Georgette Florence Koyt Déballé.

Le Vice-recteur de l’université de Bangui Joachim Roualt a salué cette initiative. Pour lui, ces ouvrages seront mis à la disposition du public centrafricain et des étudiants pour plus de culture.

« C’est un travail bien finalisé qui mérite d’être pris en relève par nos collègues de l’institut de linguistique appliquée. Ces ouvrages seront mis à la disposition du public centrafricain et des étudiants pour leur permettre d’élargir leur champ de connaissance sur notre société, sur la façon de nous comporter et pour valoriser la langue ‘‘Sango’’ dans notre pays », a-t-il dit.

La présentation de ces trois ouvrages s’inscrit dans le cadre de la fête des mères qui a été célébrée ce 25 mai.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères