ActualitésÉducation

Le gouvernement assure que l'épreuve du baccalauréat aura bien lieu

Plus de 6.000 candidats passeront l'épreuve de composition au baccalauréat de l'année académique 2013-2014. Un chiffre publié jeudi par la ministre de l'Education nationale, Gisèle Bedan, à l'occasion des opérations de tirage au sort des sujets du baccalauréat de l'enseignement secondaire général et technique et du brevet de technicien en économie familiale (BTEF).

Des sujets divers allant de la littérature à la science ont été tirés au sort.  En plus de la ministre de l'Education nationale, ses collègues de la Santé et des Sports, respectivement  Marguerite Samba et Léopold Narcisse Barra, ont pris part à l'opération de tirage.

La ministre Bedan a défendu la crédibilité de ces examens.  « J'ai fait une conférence de presse le 20 juin dernier, où je me suis expliquée à l'endroit de toute la population. Donc, poser des questions qui puissent édifier la population, qui puissent apporter d'autres éléments. Le choix fait par l'Education nationale a été de sauver ce qui  pouvait être sauvé. 55% de reprise sur toute l'étendue de territoire, c'est un taux qui est acceptable par la communauté internationale. Les examens sont crédibles avec un tel taux de reprise », a-t-elle affirmé.

Elle a déploré que certains élèves n'aient pas entendu son appel de mars dernier à reprendre les cours.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères