ActualitésÉducation

Concours d'entrée en 6e : un faux départ au Lycée Boganda

Les épreuves du concours d'entrée en 6e ont commencé avec 20 minutes de retard dans le plus grand centre de Bangui, le Lycée Barthélémy Boganda. Près de 4000 candidats venus de 27 établissements scolaires composent dans ce Centre. Pour justifier ce retard, le président du Jury et proviseur du Lycée Barthélémy Boganda, Martin Pounouwaka, accuse l'incompréhension des certains parents des candidats.

« Depuis ce matin, certains parents nous ont dérangés pour réclamer la répartition des candidats dans les salles à tel point que nous avons démarré avec un retard de 20 minutes. C'est le centre le plus fourni de Bangui. Nous avons pratiquement 3700 candidats ».

Un autre bémol dans ce centre d'examen, l'insuffisance des feuilles de procès verbal. Une situation déplorée par les surveillants, reconnue et résolue par le président du jury.

« Ils ont raison. Mais nous avons distribué des feuilles blanches pour servir de procès verbal. L'exemplaire des feuilles de procès verbal n'est pas suffisant et matériellement nous ne pouvons pas aller multiplier », a expliqué Martin Pounouwaka.

« Nous devons avoir les procès verbal qui décrit par salle le nombre de candidats, les absents, les malades », a-t-il précisé.

En plus de l'insuffisance de feuille de procès verbal, une quinzaine de candidats se retrouvent à deux sur un même numéro. « Nous avons fait circuler des papiers sur lesquels ils vont écrire leurs noms et les numéros pour nous permettre de palier cette erreur matérielle qui s'est produite », a indiqué le président du centre Pounouwaka.

Contacté sur la question, le Directeur des examens et concours (DEC), Bertrand Didier Mété, a rassuré que des dispositions sont prises pour résoudre ces problèmes. 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères