ActualitésÉducation

Les instituteurs contractuels suspendent leur mouvement de grève

Les instituteurs contractuels centrafricains, entrés en grève depuis plusieurs semaines en Centrafrique, ont décidé de reprendre leurs activités le lundi 14 mars 2011. La décision est prise ce 12 mars à la suite d’une assemblée générale tenue à Bangui par le collectif de ces instituteurs. Ils revendiquent leur intégration dans la fonction publique centrafricaine après 4 ans de période d’essai.

Selon les grévistes, le ministre de l’éducation nationale suit les démarches pour que des dispositions soit prises pour leur intégration. Le ministre de l’éducation nationale interrogé par Radio Ndeke Luka a affirmé que « le gouvernement s’est confronté à d’énormes problèmes rendant un peu difficile l’intégration de la totalité des instituteurs », mais « les dossiers sont maintenant en cours de traitement ».

Plus de 3000 enseignants ont été concernés par ce mouvement de grève. Les activités académiques ont été perturbées à plus de 70% dans les écoles primaires sur l’ensemble du territoire centrafricain, ont reconnu des sources officielles proches du ministère de l’éducation nationale.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères