#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésÉducation

La grève des enseignants contractuels partiellement observée

Grève générale illimitée. C’est le mot d’ordre lancé à partir de ce jeudi 14 avril 2011 par les enseignants en instance d’intégration dans la fonction publique centrafricaine. Ils entendent ainsi dénoncer le mutisme du gouvernement dans le traitement de leurs dossiers. Cela fait 4 ans qu’ils attendent cette intégration. Ils ne reprendront le travail que si c’est fait.

Toutefois au premier jour de la grève, Radio Ndeke Luka a pu constater qu’elle n’est pas totalement observée par les concernés.

Quatre établissements secondaires et primaires  ont été visités. Tous fonctionnent avec des enseignants contractuels du fondamental 1 et 2. les cours sont dispensés normalement. Une attitude critiquée par une équipe de supervision qui oblige les concernés à libérer les élèves.

Sous couvert de l’anonymat ceux qui interviennent déclarent que les ministères de l’éducation nationale, des finances et de la fonction publique ont mis en place un comité de suivi   de leur intégration, leurs délégués y figurent. Il faut encore du temps pour évaluer le travail du comité qui a reçu mandat de finaliser le processus de leur admission dans la fonction publique ».

« Nous sommes obligés de relâcher   les élèves à cause de la présence de ces enseignants contractuels en grève  dans notre école. il faut  qu’une solution soit trouvée pour permettre à ces enseignants contractuels de revenir sur la table de négociation avec le Ministère de l’éducation et aussi garantir la sécurité des enseignants titulaires ainsi celle des élèves. explique la directrice de l’école des 36 villas A, Yvonne NAMSONA.

A titre de rappel, le vice président du collectif des enseignants en instance d’intégration du fondamental 1 et 2 Pierre Fourrier avait précisé sur les ondes de Ndeke-Luka que ce sont les responsables du système éducatif, notamment du Ministère de l’éducation  nationale qui n’ont pas acheminé dans les délais  leurs dossiers d’intégration dans la fonction publique.

Ceci malgré des instructions données le président de la République le 10 mars 2011 pour l’accélération du processus de leur intégration dans la fonction publique. Signalons que cette grève est déclenchée pour une durée indéterminée.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse