#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésÉducation

Tollé à l’Université pour défaut de tables-bancs

Des étudiants sans table-blancs. C’est cette situation que plus d’une centaine d’étudiants inscrits en  quatrième année de droit de l’Université de Bangui, ont tenu à dénoncer ce jeudi 28 avril 2011 par une manifestation devant le bureau du recteur. Ces mécontents réclament ainsi des conditions d’études descentes.

Coups de sifflet, slogans et pancartes en mains ont porté leur message : « nous voulons des tables bancs dans nos salles de classe ».

Narcisse GAZANGUIZA, délégué de ces étudiants, interrogé par Radio Ndeke Luka, explique : « l’heure n’est plus aux négociations infructueuses, car toutes les voies de recours sont épuisées. Nous ne pouvons quand même pas rester débout pour suivre les cours.  La situation se complique parfois avec les troncs communs et nous voulons une réponse favorable ce jour même ».

Pour Mireine Yénzapa, étudiante en Droit, « il y a lieu de s’interroger sur les frais d’inscriptions qui s’élève à 5500 francs CFA (environ 7, 62 euros) que payent les étudiants et qui pourraient largement suffire pour la fabrication des tables bancs ».

Joint au téléphone, le professeur Gustave BOBOSSI SEREGBE, Recteur de l’Université de Bangui, rétorque que « des réformes sont en cour dans toutes les facultés à l’heure actuelle. Sauf que la classe dirigeante ne peut pas faire de miracle ».

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse