#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésJustice

Lutte contre l’impunité, gage de paix et de réconciliation en RCA

Le ministre de la Justice Flavien Mbata a déclaré ce mardi que les auteurs et complices des actes passibles de la justice sont invités à rentrer dans les rangs. Ils doivent s'expliquer devant les juridictions compétentes. Il l'a dit au cours de la conférence de presse initiée par le gouvernement sur instruction du Chef de l'Etat Faustin Archange Touadéra.

Selon Flavien Mbata, seule la lutte contre l'impunité peut consolider la paix dans le pays. « Je veux informer tous les compatriotes que dans un pays qui a connu la crise comme la RCA, si on veut vraiment que la paix règne, nous devrons tout faire pour que la justice soit une réalité », a-t-il expliqué.

De l'avis du ministre, « La justice ne pourra devenir une réalité que si nous luttons efficacement contre l'impunité comme l'avait déclaré le Chef de l'Etat lors de sa prestation de serment. Il nous faut faire de sorte que ceux qui ont commis des exactions, qui ont tué des gens ou qui ont détruit les biens d'autrui répondent de leurs actes ».

Dire le droit et l'appliquer dans toute sa rigueur est un devoir et un signe d'équilibre pour rendre justice. « Qu'ils soient condamnés et emprisonnés. Si la justice arrive à assurer ce rôle, tous ceux qui ont perdu leurs biens ou qui ont perdu leurs parents auront droit à la réparation », a fait savoir Flavien Mbata.

Car, « Si on leur garantit une justice juste, ils seront satisfaits et auront la paix. De cette manière, nous pouvons maintenant aller à la véritable réconciliation », a ajouté le ministre de la Justice, des droits de l'homme, Garde des sceaux.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse