ActualitésJustice

RCA : 7 ex-Séléka remis par la Minusca, le gouvernement s'indigne

C'est officiel. Seulement 7 éléments ex-Séléka ont été remis ce 15 août par la Minusca au gouvernement centrafricain. Aucun leader ex Séléka de PK5 dont l'arrestation avait été annoncée le 13 août ne figure parmi les personnes remises par l'organisation onusienne aux autorités. Une situation jugée indigne par le gouvernement qui réclame des explications à la Minusca. Dimanche, l'institution avait annoncé avoir mis la main sur une dizaine d’ex-Séléka dont certains sont sous le coup d'un mandat d'arrêt.

Ce que ne comprend pas Jean Serge Bokassa, ministre en charge de la sécurité publique qui veut que lumière soit faite sur le déroulé de cette affaire. « Je pense que les investigations appropriées mettront en lumière ce qui s'est passé parce que les convois ont été endommagées à Damara.  Lumière sera faite sur l'ensemble de ce que nous avions vécu afin que toutes les responsabilités soient établies », a déclaré Jean Serge Bokassa.

De la même manière qu'il  félicite « les hommes de tenue se trouvant à Damara pour la bravoure qui était la leur », le ministre regrette avoir « appris que des secours sont arrivés à cet endroit là et aider les éléments conduits par la personne de Abdoulaye Hissène et seraient aujourd'hui en cavale dans la brousse ».

Le 13 août dernier, un groupe d'hommes armés de PK5, parmi lesquels Abdoulaye Hissene, Aroun Gueye et Mahamat Tidjani recherchés par la justice avaient été arrêtés par la Minusca à 30 Km de Sibut. Ils avaient quitté clandestinement Bangui dans la nuit du 12 au 13 août à bord de 7 véhicules lourdement armés en forgeant plusieurs barrages des forces de sécurité intérieure.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères