ActualitésJustice

©RNL/ Stéphane Andjioyo
Me Mathias Barthelemy Boganda, président de l'OCDH

RCA : L’OCDH dénonce une accentuation des violations des droits humains ces derniers mois dans le pays

Dans une interview accordée à Radio Ndeke Luka ce dimanche 9 décembre, dans le cadre de la commémoration du 70e anniversaire de la déclaration universelle des Droits de l’Homme,  Me Mathias Barthelemy Morouba, Président de l’Observatoire Centrafricain des Droits de l'Homme (l'OCDH) a dénoncé les violations des droits humains dans le pays.

Selon Me Mathias Barthelemy Morouba, Président de l'OCDH « l'instabilité sécuritaire dans le pays ces derniers temps, a amplifié la violation des Droits humains ». Il se réjouit du démarrage des activités de la Cour Pénale Spéciale (CPS) à Bangui et dans quelques villes de l’arrière pays.

« Malheureusement nous avons constaté, que la situation de façon globale cette fois-ci n’est pas satisfaisante. Dans la mesure où à l’intérieur du pays, même à Bangui, nous assistons à des violations massives et systématiques des droits de la personne humaine », a constaté Me Morouba.

Il dénonce le fait que la personne humaine est souvent traitée comme un animal en République Centrafricaine. « On a l’impression que la personne humaine n’a plus de dignité, elle est traitée plus qu’un animal. Il y eu des cas de violences sur les populations, pour ne pas citer les villes », a déploré le président de l'OCDH.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères