COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ActualitésJustice

Violence basée sur le genre (photo d'illustration=

RCA : Une nouvelle loi pour la protection des personnes vivant avec le VIH/Sida

Une loi devra très bientôt protéger les personnes vivant avec le VIH/Sida en République Centrafricaine. Le projet a été officiellement remis ce 10 décembre à Bangui au gouvernement en présence des partenaires, de l’ONUSIDA et du coordonnateur du Comité National de Lutte contre le Sida (CNLS).

Cet avant-projet vise à favoriser la promotion et la protection des personnes vivant avec le virus ainsi que les malades du Sida sur l'ensemble du territoire. Le document fixe désormais l’âge du dépistage à partir de 12 ans, à la demande des organisations de la jeunesse afin de bien lutter contre cette pandémie.

"Le nouveau projet de loi consacre la promotion et la défense des droits humains de nos frères et sœurs qui vivent avec le VIH/Sida" a expliqué Jean Christophe Nguinza, Ministre par intérim de la Justice. Le membre du gouvernement a rappelé que "la RCA avait voté une loi en 2006. Mais, il s'est révélé dans l'application, une carence".

Pour lui, "cette loi va lutter contre l'exclusion qui semble régner ces derniers temps" expliquant que "la non prise en compte par exemple du genre et certains aspects pénaux dans la loi de 2006, charge le gouvernement de pouvoir étudier en conseil des Ministres pour la transmission à l'Assemblée Nationale aux fins de  l'examen de cette loi et de son adoption".

En avril 2019, ONUSIDA a alerté sur la prévalence du VIH/Sida dans le Haut Mbomou. Dans un rapport présenté, l'organisation a montré que le taux était de 11,9% dans cette préfecture, contre une moyenne nationale de 4%.  

Il convient de préciser que la situation sécuritaire dans le Haut Mbomou a obligé une bonne partie de la population à quitter

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères