COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ActualitésJustice

©Image d'illustration
Joseph Bendounga, président du MDREC

Joseph Bendounga demande au président de la République de répondre à la correspondance de la CPI

Dans une correspondance datée du 29 juillet 2020, le président du MDREC, Joseph Bendounga appelle le président de la République à se saisir du dossier Yékatom-Ngaïssona afin qu'ils soient jugés sur le territoire national. Pour lui, cette démarche est légitime car la justice est rendue au nom du peuple centrafricain. C'est pourquoi, ces derniers doivent être jugés devant la Cour pénale spéciale (CPS), qui est également compétente en la matière. Dans cet échange avec Radio Ndeke Luka, il évoque également l'actualité dominée par l'accord signé entre le Premier ministre, Firmin Ngrébada et le leader de l'UPC, Ali Darassa.


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères