COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ActualitésJustice

©Cour pénale spéciale - RCA
Quelques leaders d'opinions lors de la réunion d'information sur la Cour pénale spéciale en juin 2019

RCA: la CPS mène une vaste campagne d’information auprès des leaders d'opinions

La Cour pénale spéciale (CPS), cour hybride chargée de juger les crimes graves commis sur le territoire centrafricain, entend vulgariser ses activités à l'approche des premiers procès. Elle a ouvert ce lundi 31 août 2020 à Bangui, une réunion d'information de 15 jours avec les leaders d'opinions. L'objectif de cet atelier consiste à faire le point sur les avancées et les défis de cette institution judiciaire.

Ces échanges de deux semaines permettront à l'institution judiciaire hybride de récolter des informations auprès des leaders d'opinion en vue de mieux se préparer pour les la tenue des premières audiences. Pour l’équipe de la Cour pénale spéciale, des avancées significatives sont enregistrées depuis le lancement de ses activités le 02 juillet 2018. En tout, 122 plaintes ont étés déposés par les victimes au parquet spécial, un (1) dossier ouvert en enquête préliminaire, sept (7) autres encore sous analyse et dix (10) ont abouti à la saisine de la Chambre d'Instruction. A la question de savoir à quand les premiers procès, le bureau donne une précision.

"Les dossiers qui sont déjà dans les cabinets d'instructions sont suffisamment avancés au niveau de l'instruction préparatoire. Reste à ce que le juge d'instruction nous retourne cela pour nos réquisitoires de renvoi devant la Chambre d'assises. Les magistrats nationaux de la Chambre d'assises ont prêté serment depuis le 23 juillet 2020. On attend que les premiers dossiers sortent des cabinets d'instruction" a fait savoir Alain Tolmo, 2ème substitut du procureur.

Les activités de la CPS ne doivent pas se limiter qu’à la sensibilisation et aux enquêtes. Les jeunes leaders d'opinions qui ont pris part à cette réunion s'impatientent de l'ouverture des procès.

"De façon concrète, il faut que les gens soient soulagés. Pour moi, en tant que centrafricaine, je souhaiterai que les choses avancent vite et que les victimes qui ont tant attendu, puissent être soulagés" a souhaité Alexia Nadia Madozein, entrepreneure.

Même si la CPS note quelques avancées, il y a toutes fois des difficultés du terrain. Cette réunion d'information qui a débuté le lundi 31 août, prendra fin le vendredi 11 septembre 2020. D'après les informations proches de cette institution, les premières audiences sont prévues pour le premier trimestre 2021.

 

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse