#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésJustice

Bientôt une loi anti-corruption en Centrafrique

Le gouvernement centrafricain, entend tenir dans les tous prochains jours, des Assises Nationales pour valider le document de politique nationale de lutte contre la Corruption. Déclaration faite le 9 décembre 2011, par le premier ministre centrafricain Faustin Archange Touadéra. Une déclaration faite à l’occasion de la journée internationale de lutte contre la corruption.

Faustin Archange Touadéra reste optimiste dans la guerre contre la corruption en Centrafrique. Le chef du gouvernement centrafricain veut faire « adopter pendant ces assises, une Loi anti-corruption ».

Le gouvernement centrafricain veut aussi mettre en place un organe spécial de lutte contre la corruption dont « la création et le fonctionnement seront déterminés dans un cadre légale », selon Faustin Archange Touadéra.

Le chef du gouvernement centrafricain affirme que « la lutte contre la corruption en Centrafrique se fait avec l’implication des partenaires au développement ».

La Tunisie et le Ghana ont été choisis par la conférence des Etats parties à la convention des Nations Unies contre la corruption pour évaluer la République centrafricaine dans la mise en œuvre de ses engagements.

Selon la dernière publication de Jeune Afrique sur la corruption, la République centrafricaine est classée 3e dans la région de l’Afrique centrale en matière de la corruption, après le Burundi et le Cameroun.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse