ActualitésPolitique

Le MLD claque la porte du FARE-2011

Le Mouvement de Libération Démocratique MLD vient de démissionner ce 6 août 2012 du Front pour l’Annulation et la Reprise des Elections de 2011 (FARE-2011).

La décision a été prise au cours d’une assemblée générale tenue par les militants de ce parti politique issu de la tendance du défunt président de la République Ange-Félix Patassé.

Interrogé sur le sujet par Radio Ndeke Luka, Jacques Boniba, président de cette mouvance s’est justifié en ces termes : « le MLD avait fait partie du FARE-2011 en tant qu’un comité de soutien pour l’annulation effective des élections du 23 janvier 2011. Or il s’avère qu’au fil du temps, cette annulation ne pourrait en être question : le président de la République et les institutions issues de ces consultations populaires sont en place. Face à cette situation, il a fallu entamer un dialogue ».

Aussi, a-t-il poursuivie, « nous avions enregistré des divergences politiques entre notre parti et celui du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC). Car, le MLPC n’avait cessé de déclarer de manière intempestive que bon nombre de nos militants le rejoignaient ».

Quant à maître Nicolas Tiangaye, coordonnateur du FARE-2011 joint au téléphone par Radio Ndeke Luka,  il a répondu qu’« il n’a pas de déclaration à faire à ce sujet car, l’adhésion et le retrait du FARE-2011 sont libres, selon les textes statutaires du mouvement ».

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères