#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésPolitique

Retrait de la MINURCAT, la RCA pour une coopération militaire avec l’ONU

« Renforcer à moyen et à long terme les capacités dont dispose la République Centrafricaine à assumer la sécurité et l’Etat de droit ; renforcer les Forces armées centrafricaines dans le nord-est du pays ; organiser des patrouilles mixtes le long des frontières avec le Tchad et le Soudan ».

C’est la proposition acceptée sur les deux, présentées par le représentant du Secrétaire général des Nations Unies pour la Minurcat, Youssef Mahmoud, mardi dernier devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies.

C’est la tentative de solution à l’inquiétude au plan sécuritaire de Centrafrique en rapport avec la position unilatérale du Tchad, qui exige le départ de la Mission des Nations Unies en Centrafrique et Tchad (MINURCAT).

D’après l’ONU, la première option consiste en l’envoi 1000 personnes civiles et militaires,  pour compléter les 300 déjà sur le terrain avec un objectif de maintenir la sécurité avant le relais par des forces nationales.

Selon le document onusien, le président centrafricain François Bozizé a donné son accord pour cette seconde proposition, mais n’a pas donné de motifs relatifs au choix de cette option.

Signalons que 1100 casques bleus  de la MINURCAT devraient déjà se retirer à partir de la fin mai au 15 juillet 2010. Le départ du reste reprend du 15 octobre au 31 décembre 2010.

Plusieurs ONG travaillent dans la région affectée par les conflits armés.  Le nombre de réfugiés et personne déplacées y est estimée à environ 255 000.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse