ActualitésPolitique

Jean Wilibioro Sako, un des candidats à la présidentielle de 2015

Jean Wilibioro Sako annonce sa candidature pour la prochaine présidentielle de janvier 2015 en Centrafrique. L’ancien membre de gouvernement des régimes Kolingba, Patassé et Bozizé se dit consterné par la situation que traverse la République Centrafricaine (RCA). Pour lui, « le pays est meurtri, déchiré et oublié » et que « les Centrafricains ont beaucoup souffert ». Il s’est prononcé sur la question au cours d’une conférence de presse samedi à Bangui.

Jean Wilibioro Sako promet aussi de s’engager à contribuer à la restauration de la sécurité des personnes et des biens dans son pays. 

« On ne peut pas s’engager dans un processus sans avoir des idées précises sur ce qu’on a l’intention de faire. Nous avons des idées, des projets, mais nous n’allons pas nous précipiter à annoncer des programmes et autres actions à mener tant que nous n’ayons pas fait l’inventaire de toutes les préoccupations de nos compatriotes centrafricains qui ont commencé à nous parler, ce qu’ils attendent pour améliorer leurs conditions de vie et certaines injustices demain » a indiqué Jean Wilibioro Sako.

M. Jean Wilibioro Sako se dit ne pas être seul dans son projet. « Que ce soit en Centrafrique, en France ou en Europe, nous avons des Centrafricains qui nous aident à des réflexions profondes, des propositions concrètes pour que demain nous puissions mettre en œuvre des actions qui aideraient à relever ce pays », a-t-il conclu.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères