#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésPolitique

L’Observatoire demande l’égalité entre les candidats

Le coordonateur de l’Observatoire national des élections (ONE) de la République centrafricaine demande au gouvernement de prendre des dispositions nécessaires à l’équité et à l’égalité  des candidats aux élections législatives, compte tenu du nombre important des ministres candidats. Fulgence Zeneth donnait une conférence de presse jeudi 23 décembre 2010 à Bangui.

« Vu le nombre considérable des membres du gouvernement candidats (15 sur 32), l’ONE prie instamment le gouvernement de prendre les mesures appropriées afin de préserver l’égalité de chance de tous les candidats, au moment de la campagne électorale dans l’utilisation des moyens de l’Etat et d’assurer le fonctionnement régulier des services publics pendant cette période délicate », a déclaré le coordonateur de l’ONE.

FuLgence Zeneth a également attiré l’attention des formations politiques sur la conduite pacifique de la campagne électorale à venir. « L’ONE exhorte les partis politiques à conduire dans les prochains jours, une campagne électorale apaisée, axée sur les programmes politiques », a-t-il déclaré demandant, dans cette optique, aux leaders politiques de recruter et former efficacement leurs représentants devant siéger dans les bureaux de vote et de dépouillement. Pour ce qui concerne la CEI, l’ONE a demandé que des mécanismes efficaces de transparence prévus par le Code électoral soient mis en place, que les agents électoraux soient bien formés en vue des scrutins crédibles. En outre, l’ONE a déploré la faible participation des femmes aux élections législatives. Sur 889 candidatures retenues, il y a seulement 80 femmes, soit 8,99%. Les candidatures féminines sont notamment dans 50 circonscriptions électorales sur 105 que compte le pays, soit 47%.

Par ailleurs il a exprimé la satisfaction de son organisation pour la « sérénité » dans laquelle se sont déroulées les opérations de recensement électoral, de dépôt, d’enregistrement et de la validation des candidatures à la présidentielle et aux législatives, en dépit de quelques difficultés. Il s’est également félicité du fait que les acteurs politiques « ont privilégié la voie de la justice pour résoudre les différends », et que la Commission électorale indépendante (CEI) a appliqué rigoureusement toutes les décisions de justice.

L’Observatoire national des élections est une organisation de la société civile centrafricaine. Il participe à l’observation des différentes étapes du processus électoral en République Centrafricaine. Il a été créé avec l’appui du National Democratic Institute (NDI), une ONG américaine qui, accompagner le processus électoral, a ouvert depuis plus d’un an, un bureau à Bangui.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse