ActualitésPolitique

Premier incident de sécurité dans la campagne

Deux candidats aux élections législatives du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC), dans la Vakaga (préfecture du Nord-est de la RCA) sont tombés mardi 11 janvier 2011, dans une embuscade tendue par les éléments de la Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix (CPJP), à 90 kilomètres de Bria (est du pays).

Il s’agit des candidats de Birao 2 et Ouadda-Djallé (extrême nord de Centrafrique). Ils avaient quitté Bangui pour aller battre campagne dans leurs fiefs respectifs. Selon Le correspondant de Radio Ndeke Luka dans la région, leur véhicule a été intercepté par des éléments armés de la CPJP, en pleine nuit.

Après avoir fouillé le véhicule, les rebelles l’ont systématiquement pillé. Ils se sont emparés des documents et matériels de campagne et les ont brulés. Une importante somme d’argent dont le montant n’est pas indiqué a été également saisie et emportée.

Le correspondant a précisé qu’avant de se retirer dans la forêt, les rebelles ont molesté les candidats à la députation en les passant à tabac.

Cet incident, le premier du genre, intervient après 3 jours de campagne électorale. Il faut dire qu’à Birao (nord du pays), aucun candidat n’est encore arrivé dans cette ville, en dépit de quelques mouvements dans les états-majors des candidats. La ville avait été attaquée en novembre dernier par des éléments de la CPJP, lesquels étaient parvenus à s’en emparer et à la contrôler pendant plusieurs jours, avant que l’armée centrafricaine, soutenue par le Tchad, réussisse à les mettre en déroute.

La campagne prend fin dans 10 jours, et les élections sont prévues pour le 23 janvier 2011.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères