ActualitésPolitique

Les observateurs de l’UA attendus à Bangui

Des observateurs de l’UA (Union Africaine) sont attendus à Bangui ce 20 janvier 2011 dans le cadre des élections du 23 janvier en Centrafrique. L’annonce a été faite le 19 janvier par le bureau de liaison de l’UA en Centrafrique.

La mission est composée des ambassadeurs accrédités auprès de l’Union Africaine, de parlementaires panafricains, des membres des Commissions électorales nationales, de la société civile et des membres de plusieurs organisations de défense des Droits de l’Homme. Elle sera dirigée par l’ancien ministre congolais Boussoukou Mboumba.

Selon un communiqué de presse de l’UA, l’institution entend par ce geste « apporter un appui supplémentaire au processus électoral en République centrafricaine pour que les échéances du 23 janvier prochain se tiennent de manière transparente, crédible et démocratique ».

Dans ce communiqué, l’UA se félicite du bon déroulement de la campagne électorale jusqu’à présent et réitère son appel « à tous les candidats aux élections ainsi qu’à tous les acteurs politiques centrafricains de faire montre de retenue, de respect mutuel, de dialogue et de privilégier l’intérêt supérieur de la nation pour des élections libres et transparentes sur l’ensemble du territoire centrafricain ».

Rodrigue Maïté un des coordonateurs de la CEI (Commission électorale indépendante), souhaite pour sa part que ces observateurs soient aussi dépêchés dans les zones éloignées et reculées pour mieux couvrir l’ensemble des opérations du vote.

L’équipe d’une quarantaine d’observateurs dépêchée par l’OIF (Organisation internationale de la Francophonie) est déjà arrivée dans la capitale centrafricaine. Elle est conduite par l’ancien président du Burundi, Pierre Buyoya.

La commission électorale indépendante a indiqué que plus de 200 observateurs internationaux seront en Centrafrique pour le scrutin du 23 janvier 2011.

Par ailleurs, des observateurs nationaux ont quitté Bangui jeudi 19 janvier pour se déployer dans certaines zones reculées de la Centrafrique. C’est ce qu’a indiqué Fulgence Zeneth, coordonateur de l’Observatoire national des élections à Radio Ndeke Luka.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères