ActualitésPolitique

Des arrestations au sein de la CEI à Bangui et à Mobaye

Le président de la sous commission Bureaux de vote et dépouillement de la Commission Electorale Indépendante et celui de la CEI locale de la Lobaye ainsi que le coordonnateur de la même circonscription électorale sont   en état d’arrestation depuis mardi 8 février 2011, et transférés à la brigade des Recherches et d’Investigation (SRI) à Bangui.

Le motif de leur arrestation serait lié à la non prise en compte d’une vingtaine de bureaux de vote de la sous -préfecture de Boganda (sud du pays). Une situation qui s’est soldée par l’invalidation des résultats de cette circonscription électorale.

Le président de la Sous commission dépouillement Joseph Rodrigue MAYTE de la CEI centrale, que Radio Ndeke Luka a rencontré ce mercredi à la SRI s’est refusé pour le moment à se prononcer sur les accusations portées contre lui et qui motivent son arrestation.

Il a tout juste consenti à indiquer que « les procès verbaux  de ces vingt (20) bureaux de votes objets de litiges sont bien acheminés au siège de la Commission Electorale Indépendante et au service de réception ».

« C’est au niveau du service de collationnement et compilation des donnés que ces dossiers ont disparu » mentionne-t-il. Il a indiqué que c’est une branche de la CEI qui est géré par un expert international.

Signalons que les électeurs de ces localités dont le vote a été invalidé, selon le code électoral, se rendront de nouveau aux urnes pour un second scrutin.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères