ActualitésPolitique

©RNL / Roger Fleury Koursany
Les membres du Bureau de l'Assemblée nationale

Bangui : Les députés convoqués en plénière pour se prononcer sur la destitution ou non de leur président Abdou Karim Meckassoua

 Plus d'une semaine après l'accusé de réception de la motion de destitution par le bureau de l'Assemblée nationale, c'est ce jour 26 octobre que les députés de la 6e législature vont voter la motion de destitution.

Cette pétition a été déposée le 17 octobre dernier par 95 députés Centrafricains. Cette plénière est particulière en ce sens qu'exceptionnellement en présence de son président, c'est le premier vice-président Jean Symphorien Mapenzy qui va diriger les travaux.

Il aura à autoriser la présentation de l'exposé de motif, après quoi s'en suivra les explications de Meckassoua mis en cause pour des manquements à  ses devoirs.

La deuxième particularité, c'est qu'il n'y aura pas le temps de parole par groupe parlementaire, ni individuel. Les députés vont procéder au vote aussitôt après les explications du président mis en cause soit, lui  accorder la circonstance atténuante ou voter la destitution.

Ce sera un vote à bulletin secret et le dépouillement sera public. Ci le vote est défavorable à Abdou Karim Meckassoua, à partir de ce moment l'article 12 du Règlement intérieur s'applique et les députés se rendront aux urnes dans les trois jours qui suivent la destitution.

 Vous suivrez en direct cet événement sur Radio Ndéké Luka.

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères