ActualitésPolitique

Anicet Georges Dologuélé au premier plan à droite lors de la rencontre des Forces vives de la Nation à la Présidence, le 19 avril 2018

Pas trop d'efforts du gouvernement pour arrêter la crise selon le chef de fil de l'opposition

La combinaison de trois éléments selon Anicet Georges Dologuélé devait permettre au pouvoir en place de faire de la prévention, éviter l'embrasement des villes de l'intérieur et résoudre la crise centrafricaine. Ces instruments sont : le redéploiement des FACA, la Minusca et la feuille de route de l'UA. Anicet Georges Dologuélé précise je cite "on ne demande pas à un gouvernement d'être préoccupé, on demande à un gouvernement d'être actif, de prévenir les conflits" fin de citation. Le gouvernement ne devra pas se plaindre comme un citoyen lambda. Anicet Georges Dologuélé souhaiterait qu'ensemble les Centrafricains évoluent vers la résolution définitive de la crise et cela à travers des stratégies comme des discussions entre le gouvernement et la Minusca pour les règles d'engagement.

 


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères