ActualitésPolitique

©RNL/Gildas Nabeza
Gilbert Toumoudeya lors d'une interview avec la presse à Khartoum au Soudan février 2019

"Il n'y a pas de points cachés dans l'accord de Khartoum " selon Gilbert Toumoudeya

Gilbert Toumoudeya est l'un des leaders du Mouvement des Libérateurs Centrafricains pour Justice (MLCJ), un mouvement qui contrôle la partie nord-est de la RCA. Engagé dans le processus de paix, il a été à Khartoum et ne doute pas de l'engagement des groupes armés à faire la paix avec Bangui. Avec Gildas Nabeza,  il croise l'accord avec la Constitution du 30 mars 2016, interdisant les groupes armés d'exercer la politique, alors que cette disposition figure bien dans l'accord signé à Bangui le 6 février. En Réponse, "l'accord vise la recherche de la paix" a-t-il dit.

Outre ce point, la partie cachée de l'iceberg dans cet accord. Pour l'invité du jour, la substance de l'accord est connu de tous les acteurs et est disponible sur les réseaux sociaux. Donc, il n'y a pas de souci à  se faire. Les détails dans cet élément que vous pouvez podcaster.

  

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères