ActualitésPolitique

©RNL / Jean Fernand Koéna
Simplice Mathieu Sarandji, Ministre d'Etat Conseiller spécial du chef de l'Etat Faustin Archange Touadéra, le 22 février 2019

RCA : Simplice Mathieu Sarandji retourne aux affaires

Démis de ses fonctions de Premier ministre au profit de Firmin Ngrébada, Simplice Mathieu Sarandji a été nommé Ministre d'Etat Conseiller spécial du chef de l'Etat Faustin Archange Touadéra. Plusieurs personnalités issues des groupes armés sont aussi nommées dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord de paix et de réconciliation de Khartoum. Le décret a été publié ce 26 mars à Bangui.

Des personnalités politiques et représentants des groupes armés sont nommés à la présidence de la République. L’ancien Premier ministre Mathieu Simplice Sarandji aura désormais la tâche du Ministre d’Etat, conseiller spécial selon  le décret 19.089.

Un autre décret élève au rang du ministre conseiller spécial à la Présidence,  Aboulkassim Algoni du groupe armé MPC de Mahamat Alkhatim. André Ringui Le Gaillard du FDPC d’Abdoulaye Miskine, basé dans la Nana-Mambéré, est promu ministre conseiller à la Présidence de la République en matière d’Education nationale. Amadou Idriss est nommé ministre conseiller en matière d’Elevage et Joachim Kokaté des Antibalaka, conseiller spécial.

Cependant, Amadou Tanga, Askin Zerngué Langa et Kalité Deya sont nommés respectivement chargés de mission en matière de l’Hydraulique et l’Energie renouvelable, de l’Action Humanitaire et de la Promotion des Petites et Moyennes Entreprises.

Ces nominations au gouvernement, à la primature et à la présidence ouvre l'aire de la cogestion à tous les niveaux entre l'exécutif et les groupes armés au sortir de la réunion de recadrage d'Addis-Abeba. 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères