ActualitésPolitique

©RNL/Erick Ngaba
Professeur Christophe Ouapou, responsable du bureau d'étude économique et social

"La paix que nous souhaitions à travers l'accord de paix reste très fragile " a indiqué Professeur Christophe OUAPOU

Indigné et consterné face à l'attaque perpétrée contre la population de Loura et Koundji Christophe OUAPOU, président de l’observatoire centrafricain d’étude économique et sociale s'adhère à la volonté politique des autorités politiques de chercher la paix par cette voix. Seulement, il ne comprend pas les raisons d'une telle violence surtout que les responsables des groupes armés ont été promus à des postes de responsabilités de l'Etat. Une analyse faite dans l'interview qu'il a bien voulu accordée à Radio Ndeke Luka. Suivez l'intégralité en cliquant sur le point ci-après.


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères