ActualitésPolitique

©RFI
Le président du MLPC et député de Bocaranga 3

"Le massacre de Lemouna, Koundjili, Loura et Bohong est un massacre planifié à caractère génocidaire" Selon Martin Ziguélé

La première réaction de Martin Ziguélé suite aux crimes de masse perpétrés par les éléments des 3R à Lémouna, Koudjili et Bohong et la qualification du drame. " Un massacre planifié à caractère génocidaire " avec les moyens logistiques important mobilisés sur plusieurs axes par les éléments de 3R. Ces moyens ne peuvent pas être mobilisés à l'insu de Sidiki qu'il tient de facto le premier comptable du drame et qui doit payer les conséquences.

Pour le président du MLPC, il doit être sanctionné comme tel pour éviter des pirouettes. Génocide, le mot est choisi proportionnellement à la porté du drame pour interpeller la conscience des acteurs de mis en œuvre de l'accord, le gouvernement le premier, les facilitateurs ensuite à prendre leur responsabilité face à ces actes génocidaires de 3R.

Dans ce récit pathétique suite aux témoignages recueillis lors de cette visite, Martin Ziguélé reste convaincu que les drames de Bohong, Koundjili, Lemouna et Loura sont les conséquences logiques de la léthargie face aux exactions des groupes armés à Satema, Zangha et bien d'autres localités. L'intégralité de cet entretien réalisé par Igor Djeskin Sénapaï en un seul clic sur le bouton ci-après.

 


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères