ActualitésPolitique

Soutenir un candidat député peut mener en prison

Le jeune Crépin NGAÏKOUMA qui se réclame président d’un état major du Comité de soutien à la candidature aux législatives du Général Jules Bernard Ouandé, a passé jusqu’à ce mercredi 2 mars 2011, 25 jours dans la geôle de l’Office centrafricain de répression de banditisme (OCRB) du Centre-ville à Bangui.

Selon les informations recueillies par Radio Ndeke Luka auprès de la victime et de ses parents, « c’est le candidat OUANDE (candidat indépendant dans le 8ième arrondissement de Bangui) dont il a contribué à la victoire qui a personnellement ordonné son arrestation ».

Selon plusieurs sources, le candidat fait peser sur le jeune homme des soupçons selon lesquels ce dernier militerait plutôt en faveur d’un de ses adversaires politiques et challenger, Marie-Justine MAMBA également candidate aux législatives.

Un proche de Crépin, Jean  NGAÏKOUMA dément : « il s’agit juste d’un acte de jalousie né des prouesses réalisées par Crépin. Il soutient effectivement le candidat Ouandé et le Journal L’informateur Centrafricain en a fait écho. Du coup l’article suscite la jalousie et on l’a exploité contre lui ».

Joint au téléphone le candidat Jules-Bernard Ouandé parle d’une simple « allégation ». Il déclare ne pas comprendre qu’à chaque fois, il est « mis en cause dans tout acte de bévues commises dans la circonscription du 8e arrondissement même si cela émane d’autres candidats qui sont ses challengers. Mais tout compte fait, il s’en remet à Dieu ».

Signalons que c’est le 10 février dernier que le jeune Crépin NGAÏKOUMA en instance de rentrée universitaire, a été arrêté et mis en geôle à l’OCRB.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères