ActualitésPolitique

©RFI
Le chef de fil de l'opposition Anicet Georges Dologuélé

"Les démissions des cadres de l'URCA étaient motivées par l'appel de pied du chef de l'Etat" déclare Anicet Georges Dologuélé

Le parti fil de l'opposition est en proie à une crise interne marquée par la démission des cadres et membres fondateurs dudit parti qui accusent Anicet Georges Dologuélé de dictateur. Accusation rejetée par le concerné qui met devant ses valeurs et convictions démocratiques. Par contre, il accuse le chef de l'Etat Faustin Archange Touadera d'avoir alimenté ces départs à coup de billet de banque dont le montant n'est pas révélé. Dans cette interview, le leader politique parle aussi de ses relations avec le KNK de François Bozizé et reste quand même dubitatif de la situation sécuritaire qui à l'état actuel ne permet pas la tenu des élections.


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères