COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ActualitésPolitique

©RNL/Bienvenu Gbelo
Sylvie Baïpo Temon ministre des Affaires Etrangères

Sylvie Baïpo Temon et les enjeux diplomatiques de l'heure

Plusieurs points sont à l'ordre du jour et agitent la diplomatie centrafricaine en ce moment. Parmi ces points se trouvent l'épineuse question de l'embargo sur les armes, le titre de séjour et les difficultés qu'éprouvent la représentation nationale à l'étranger. Sur initiative du Secrétaire Général adjoint des Nations Unies Jean Pierre  La Croix, une réunion s'est ouverte par vidéoconférence et porte sur la question de la Minusca. La ministre des Affaires étrangères Mme Sylvie Baïpo Témon qui a pris part à cette réunion virtuelle se dit satisfaite de la participation des pays qui ont porté la cause centrafricaine. Selon cette dernière, les membres du conseil ont salué et félicité les efforts des autorités centrafricaines. Pour preuve, la Russie a soutenu l'idée de la levée totale de l'embargo sur les armes à destination de Centrafrique. En dehors de ce sujet, elle a abordé avec Bienvenu Gbelo le dossier du personnel de la Minusca pointé du doigt comme étant de connivance avec les groupes armés au km5 pour lequel le gouvernement a demandé la mutation. Elle a en outre constaté les difficultés de l'Etat à faire face aux problèmes des ambassades qui n'honorent pas le pays. Vous pouvez suivre l'intégralité en cliquant sur le point ci-dessous.

 

 


 

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères