#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésPolitique

©RNL/Stéphane José Flémalé
Une vue des participants lors de la présentation aux acteurs politiques de la charte électorale de Radio Ndeke Luka

RCA/Elections 2020: Radio Ndeke Luka présente sa nouvelle charte électorale aux acteurs politiques

En prélude aux élections de décembre 2020,  Radio Ndeke Luka poursuit la sensibilisation autour de sa charte électorale. Après le Haut-conseil de la Communication, elle a présenté ce 24 novembre 2020 ce document qui guide son travail en période électoral aux acteurs politiques. Il s’agit pour le média N°1 de Centrafrique, de faire connaitre à tous les candidats ou à leurs représentants les programmes qu’il prévoit dans le cadre de ces échéances.

Cette rencontre a vu la participation des cadres de la Fondation Hirondelle, de Radio Ndeke Luka, du Haut-conseil de la Communication, de candidats ou de représentants des candidats aux élections groupées de décembre 2020. Ce document de 10 pages détaille le fonctionnement de Radio Ndeke Luka durant cette période sensible. Même s’il n’est pas nouveau, plusieurs aspects liés au contexte actuel y sont insérés.

L'occasion a aussi permis d’attirer l'attention de différents acteurs sur plusieurs points ; à savoir, l’équilibre dans la diffusion des messages des candidats ainsi que l'approche dans le traitement de leurs déclarations. Pour les responsables de Radio Ndeke Luka, cette initiative consiste à vulgariser les idées et programmes des prétendants. 

"Mes idées, mon programme, c'est une émission conçue pour la présidentielle. Parce que, ceux qui sont appelés à gouverner d'ici demain doivent présenter à leurs électeurs, notamment, ce qu'ils ont comme idées et comme programme pour développer le pays. Le micro n'est pas réservé seulement aux candidats à l'élection présidentielle mais également à ceux qui sont appelés à apporter leur pierre à la construction de l'édifice" a fait savoir Sylvie Jacqueline Panika, directrice de Radio Ndeke Luka.

Pour certains candidats qui s'y trouvaient, l'initiative est à saluer. Toutefois selon eux, elle ne doit pas favoriser les uns au détriment des autres.

"Il fallait que je vienne voir de moi-même ce que Radio Ndeke Luka propose pour couvrir la campagne électorale à venir. Il appartient à Radio Ndeke Luka de voir par rapport à son éthique, au respect des grilles pour ne pas privilégier certains candidats par rapport aux autres. Sinon, je la trouve bien" s’est réjoui Bertrand Kemba, président de l’Alliance pour la renaissance et l’émergence de Centrafrique (ARECA).

Cette charte est un code de bonne conduite qui oblige le journaliste à respecter équitablement tous les candidats. Elle a été présentée le 17 novembre 2020 au Haut-conseil de la Communication. La prochaine étape concernera les leaders de jeunes et d'associations féminines du pays.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse