#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésPolitique

©L'Opinion
Faustin-Archange Touadéra et Emmanuel Macron sur le perron de L'Elysée en septembre 2019

Centrafrique : vers une suspension de visas vers la France ?

Suite à la tension qui existe entre Paris et Bangui ces derniers jours, l’ambassade de France aurait ordonné la suspension de visas vers la France. C’est ce qu’a révélé le quotidien français, Africa Intelligence. Selon le journal, les tensions entre les deux capitales se sont dégradées suite à l’incarcération, ces derniers jours, de quatre (4) militaires français de la Minusca à Bangui.

Même si officiellement le malaise ne se fait ressentir, l’arrestation le 21 février 2022 de quatre militaires français à Bangui, a ravivé les tensions entre la France et la République centrafricaine. En dépit de nombreuses tractations politiques et diplomatiques, Bangui a affiché une fermeté et comptait poursuivre l’enquête ouverte par le parquet.

« Des messages explicites de Paris pour obtenir leur libération »

« Si officiellement l'affaire regarde en premier lieu l'ONU, la diplomatie française est discrètement mobilisée depuis le soir du 21 février 2022. En coulisses, Jean-Marc Grosgurin, l'ambassadeur de France à Bangui, a ainsi fait parvenir des messages particulièrement explicites à la présidence centrafricaine afin d'appeler à la libération des soldats », a rapporté Africa Intelligence.

Dans le même temps, selon le journal, Paris a suspendu officiellement pour des raisons techniques, la délivrance de tous les visas (ordinaires, de service et diplomatiques).

« Si l'hypothèse d'un rétablissement des visas ordinaires est envisagée pour les semaines à venir, les visas diplomatiques et de service attribués à des officiels centrafricains pourraient, eux, rester suspendus » a précisé le quotidien.

Une information non confirmée par l’ambassade de France à Bangui

Approchée par Radio Ndeke Luka, l’ambassade de France à Bangui n’a pas confirmé cette décision de suspension de visas vers la France. Cependant, elle a évoqué un problème technique qui a occasionné une suspension provisoire de délivrance de visas.

Ainsi, doit-on s’attendre à un refus de visas aux voyageurs centrafricains ? Tout est possible car le quotidien Africa intelligence a même précisé dans ses lignes que « des mesures de renforcement des contrôles de passagers en provenance de Bangui sont également à l'étude ».

Les quatre militaires français détenus à la section des recherches et d’investigations depuis la nuit du 21 février, ont été libérés ce jeudi 24 février. Selon la Minusca, ils ont été libérés et la poursuite judiciaire abandonnée.

 

Sur le même :

RCA: des diplomates centrafricains empêchés d’entrée en Europe ?

 

 

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse