#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésPolitique

©Droits réservés
Faustin-Archange Touadéra, chef de l'Etat centrafricain

Centrafrique : F.A Touadéra compte revoir les lettres de mission de ses ministres

Face à la tension de trésorerie que connaît la République centrafricaine, le gouvernement décide de tout faire pour renflouer la caisse de l’Etat. Engagement pris à l’issue du séminaire gouvernemental, tenu du 10 août au 06 septembre 2022 à Bangui. Face à cette période difficile, caractérisée par la suspension de certains appuis budgétaires des partenaires financiers, Faustin-Archange Touadéra opte pour l’actualisation des lettres de missions de ses ministres.

Durant près d’un mois, le gouvernement s’est réuni en session d’apprentissage et d’évaluation des difficultés que rencontre le pays en matière de mobilisation des recettes domestiques. Au total, 373 recommandations ont été formulées par les ministres, à eux-mêmes, mais aussi aux partenaires de la République centrafricaine. D’où, l’engagement du gouvernement à mener une lutte sans merci contre l’impunité et la corruption.

« Exiger le devoir de redevabilité à tous les niveaux »

"Il s’agit de mobiliser toutes les menu-ressources, recettes, générées par les départements ministériels et procéder à leur reversement sur le compte unique du trésor public selon les clés de répartition qui seront définis. Rendre l’administration plus efficace en développant des formations continues, adaptées aux besoins des secteurs. Exiger le devoir de redevabilité à tous les niveaux et engager une lutte implacable contre l’impunité et la corruption" a fait savoir Maxime Balalou, ministre chargé du Secrétariat général du gouvernement.

L’une des recommandations est aussi d’évaluer chaque ministre par trimestre. Ainsi, le chef de l’Etat compte revoir la feuille de route de chaque membre de son gouvernement.

Faire face à la suspension des aides budgétaires

"Je recommande une actualisation des lettres de mission assignées à chaque membre du gouvernement. Les évaluations périodiques doivent clairement apparaître dans les nouvelles lettres de mission. L’amélioration du niveau de mobilisation de nos recettes domestiques permettra à l’Etat d’assurer les charges régaliennes en cette période difficile, accentuée par la suspension des appuis budgétaires par certains partenaires" a martelé Faustin-Archange Touadéra, président de la République centrafricaine.

Débuté le 10 août 2022 pour 2 semaines, ce séminaire gouvernemental a officiellement pris fin ce 06 septembre 2022. Cette première initiative du gouvernement Moloua, intervient près d’un an après celle organisée par le son prédécesseur Henri-Marie Dondra en octobre 2021.

 

Sur le même sujet :

Séminaire gouvernemental : des failles de gouvernance identifiées dans différents ministères

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse