COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ActualitésPolitique

L’OIF au chevet du processus électoral en Centrafrique

Une mission d’évaluation pré-électorale de l’organisation internationale de la francophonie (OIF), conduite par l’ancien président Burundais Pierre Boyuya représentant spécial du secrétaire général de l’OIF, est arrivé le 13 avril 2010 à Bangui.

L’objectif de cette mission est de rencontrer les différentes parties prenantes au processus électoral en cours et de voir dans quelle mesure l’OIF pourrait accompagner ces élections.

S’agissant du report des élections, Pierre Boyuya affirme au micro de Radio Ndeke Luka que l’heure n’est pas encore venue pour lui de se prononcer sur cette question.

Mais il a poursuivit que l’OIF émet le vœu de voir ces élections se dérouler de manière libre, transparente, apaisée. L’organisation est disposée à accompagner cette démarche à la seule condition que les autorités gouvernementales centrafricaines le souhaitent a-t-il conclut.

La délégation de cette mission est composée de 4 membres. L’un des membres, Mme Maïmouna Konaté restera à Bangui pour servir de Point-focal de l’OIF dans le pays en vue de mieux assurer le suivi des observations de ces élections.

Cette mission intervient au moment où la Commission électorale indépendante (CEI) est à pied d’œuvre pour la confection des listes électorales dans la ville de Bangui et dans les provinces.

La date du scrutin est prévue par la CEI pour le 16 mai 2010, mais elle ne fait pas encore l’unanimité avec l’opposition politique.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères