COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ActualitésPolitique

Deux ministres limogés à Bangui

Le président de la République centrafricaine (RCA) François Bozizé a limogé ce mardi 20 avril le ministre d’Etat chargé de la Communication, du Civisme, de la Réconciliation nationale et du Suivi du Dialogue, M. Gonda Cyriaque, et le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, M. Élie Wefio.

Ces deux ministres étaient dans la liste des membres du gouvernement formée le 19 janvier 2009.

Selon les deux décrets lus à la radio nationale, le président Bozizé a également limogé le porte-parole de la présidence de la République, M. Côme Zoumara, qui avait occupé de septembre 2006 à janvier 2008 le portefeuille des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et de la Francophonie.

Un autre décret du président Bozizé nomme Fidèle Ngouadjika, acctuel minsitre de l'Agriculture, porte-parole du gouvernement.

Le limogeage de Cyriaque Gonda, désormais ex-ministre d’Etat chargé de la Communication survient quelques semaines après les accusations portées contre lui par le président Bozizé lui-même concernant la mauvaise gestion des fonds du DDR (Désarmement, démobilisation, réinsertion).

Quant à M. Elie Wefio, on note seulement que son départ du gouvernement intervient au moment où une controverse a lieu au sujet de la date des élections présidentielle et législatives fixée au 16 mai prochain.

L’opposition et la communauté internationale font état d’un retard manifeste dans les préparatifs et réclament un report. Elie Ouefio est le secrétaire général du parti Kwa Na Kwa, créé par le président Bozizé en août 2009.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères