#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésPolitique

ONG des droits de l’homme, édifiées pour le processus électoral

« La population centrafricaine  doit maîtriser le processus électoral ». C’est l’objectif que se fixent les membres de la plate forme de la société civile (ONG  de défense des droits de l’homme), engagée dans ce processus.

Pour atteindre cet objectif, le Bureau Intégré des Nations Unies en Centrafrique (BINUCA) a organisé à leur intention le vendredi 21 mai 2010, une formation sur les messages de paix et les droits humains avant, pendant et après les élections générales en Centrafrique.

Selon Sawlé Work Zwedé, représentante du BINUCA, interrogé par Radio Ndeke Luka, ce partenariat BINUCA-ONG, est considéré comme un mécanisme de contrôle et de mesure de la mise en œuvre de la gouvernance démocratique en Centrafrique.

Pour maître Guy Dangavo, au micro de Radio Ndeke Luka, le futur rôle de ces ONG sera de mobiliser la population pour une une adhésion audit processus.

Jules Bernard Ouandé, ministre de l’intérieur et de l’administration du territoire, trouve que l’initiative est encourageante et constitue un plus pour les électeurs.

Les élections (présidentielles et législatives) en Centrafrique, initialement prévues pour le 25 avril repoussées au 16 mai 2010, sont une fois de plus reportées à une date ultérieure.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse