#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSanté

Rupture de médicaments dans les hôpitaux, l’UCM se justifie

Le retard de livraison au niveau des Fabricants et les tracasseries routières sont à l’origine de la rupture de médicaments génériques tels que le Paracétamol, la Chloranphéniramine, et tant d’autres produits pharmaceutiques.

La réaction vient ce mercredi sur Radio Ndeke Luka des responsables de l’Union de Cession de Médicaments (UCM), au moment où, il y a plusieurs semaines, les patients n’arrivent pas à se procurer de ces produits.

D’après Docteur Igor BOSSOKPI, directeur technique de l’UCM, qui affirme que  la rupture est de ces produits n’est pas à son niveau, seule une revalorisation de son chiffre d’affaires par le Gouvernement pourrait solutionner le problème.

Il rassure qu’un stock d’urgence de Paracétamol est arrivé le mardi  3 août à Bangui pour distribution.

Signalons que la République Centrafricaine n’en est pas à sa 1ère en matière de rupture de médicaments essentiels.

Il y a déjà dans les mois passés, des crises d’antirétroviraux pour les malades du SIDA et des solutés encore appelés Sérums.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse