ActualitésSanté

©RNL / Fanny Christelle Balekossi
Dr Bruno Leopold Izamo-Cardiologue à l'hôpital Communautaire de Bangui

La montée de la crise cardiaque en RCA inquiète Dr Bruno Léopold Izamo

Les maladies cardio-vasculaires connaissent une hausse en République Centrafricaine. La situation inquiète les cardiologues qui appellent à la prévention.

Sans donner de chiffres ou de statistiques précis, Dr Bruno Léopold Izamo, cardiologue travaillant à l'hôpital Communautaire de Bangui, atteste que « nous assistons à une poussée de cette maladie, le sommet c’est l’arrêt cardiaque que beaucoup de personnes manifestent ». Selon le spécialiste ; « cela peut arriver n’importe où et n’importe quand ». Pour lui, « les maladies du cœur sont en nette progression dans notre pays » qualifiant « de drame » les conséquences néfastes qui peuvent subitement conduire à la mort. « Cela fait un choc et attriste la communauté » a déploré la cardiologue.

Dr Bruno Léopold Izamo insiste sur la nécessité de se référer à un spécialiste en cas de « douleurs thoraciques, palpitations, troubles de rythme, vertiges et pertes de connaissance », dès que quelqu'un a l'un de ces maux et que le traitement conseillé n'arrive pas à l'éradiquer.  Pour Dr Izamo, « seul le médecin sera à même de différencier cette maladie d’une autre maladie ».    

Plusieurs cas de mort subites dues à la crise cardiaque sont enregistrées sur l'ensemble du territoire où le ratio cardiologue-habitant est suffisamment faible.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères